Marie-Charlotte Noulens

Journaliste

Location icon France

Jeune journaliste professionnelle et diplômée de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, j'ai travaillé pendant deux ans sur les acteurs de l'information durant le conflit au Kosovo entre 1998 et 2000. Par ce biais, j'ai rencontré de nombreux grands reporters de guerre et ce fut la révélation : papa, maman, un jour je couvrirai les conflits armés.

Mes premiers pas de journaliste, je les ai fait au sein de la PQR en Normandie car, comme diraient les grands maîtres de ce média si attachant : "Il n'y a pas de petits reportages !" Souvent dénigrée de manière injuste et infondée, la presse locale est la meilleure école pour apprendre le métier de journaliste. Directement au contact avec les lecteurs, le localier n'est pas déconnecté de l'actualité qu'il couvre. La PQR est donc un média exigeant avec 100% de reportages de terrain.

Forte de cette expérience, je décide de partir à l'aventure en Asie du Sud-Est comme reporter pour l'association Enfants du Mékong. Une association qui réalise un travail magnifique en Asie depuis 60 ans et rassemble en son sein des hommes et des femmes aux destins hors du commun.

To be continued !

Voici un échantillonnage de mes reportages.

Portfolio
Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle
01/25/2017
À peine mariés, ils quittent tout pour vivre dans un petit village palestinien

Lui fait du conseil en gestion des risques. Elle est chargée de communication dans une agence d'événementiel. Aloïs et Marie ont fait le pari fou de vivre leur première année de mariage dans un petit village palestinien, perdu au milieu de champs d'oliviers, au service des chrétiens.

Defense
Une nation est une âme

OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Defense
Par le ciel, partout, pour tous

Le 1er RTP est l'unique régiment spécialisé dans les opérations de largages intégrant trois dimensions : l'aérolargage, l'aéroportage et l'aérotransport. L'unicité de sa spécialité lui vaut d'être projeté sur tous les théâtres d'opérations extérieures (OPEX) avec plus de 15 % de ses effectifs déployés en permanence.

Defense
Les blessés prennent le large

OK] En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Defense
Les blessés de l'armée de Terre aux commandes des métiers aériens

Depuis sa création en 1995 par un ancien pilote de l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT), Luc Adrien, l'association Castel-Mauboussin a formé 25 handicapés moteurs aux métiers de l'aéronautique. Située sur l'aérodrome de Cuers-Pierrefeu (83), cette association est également une passerelle vers la réinsertion professionnelle dont les blessés de l'armée de Terre peuvent bénéficier.

Defense
Le don du sang : un réflexe fraternel

Grièvement blessé en Afghanistan, le caporal-chef Benjamin exprime sa gratitude envers les donneurs et encourage les soldats qui hésiteraient à donner leur sang. En effet, il a pu bénéficier de plusieurs transfusions sanguines, tant sur la zone de combat qu'à l'hôpital d'instruction des armées de Percy, qui lui sauvèrent la vie.

Defense
La cavalerie sur tous les terrains

Elève au Prytanée national militaire, j'ai préparé l'ESM de Saint-Cyr que j'ai intégré en 1995. Cavalier depuis mon enfance, choisir l'arme blindée cavalerie était une évidence ! Jeune lieutenant, j'ai ensuite commandé trois ans comme chef de peloton sur SAGAIE au 4e régiment de chasseurs, dans les hautes-Alpes.